Elle se rappelle ses souvenirs de vacances d'enfance #4.

Publié le par Harlequin Girl

Après la mer, la montagne ! Changement total de décor !

Nous sommes partis assez tard à la montagne pour la première fois. Sûrement parce que mes grands-parents habitant le Jura, nous avions notre dose de montagne plusieurs fois par an, été comme hiver. Sûrement aussi parce que mon père adorait la mer et que ce n'était pas pour nous déplaire ! Et puis un jour, ma mère nous a dit : c'est fini, on part à la montagne ! J'vous avoue qu'au début, j'ai pris ça comme une punition ! Mais ça s'est vite transformé en révélation !

 

On a gardé le même rituel que pour la mer : route de nuit, état des lieux, courses, resto ... Sauf qu'on a troqué la farniente de la plage par la grimpette dans la montagne. Et forcément, on se levait tôt, parfois même trèèèèès tôt ! On participait souvent à des excursions en groupe, avec un départ avec le guide dès 6 heures du matin ... On partait, sac à dos bien positionné, chaussures de marche lassées, appareil photo prêt à être utilisé ... Et on marchait, on grimpait, on en bavait ! Mais quelle récompense quand on tombait nez à nez avec une marmotte ou un chamois ! Ou quand, une fois arrivés en haut, on en prenait plein la vue ... Et mon dieu, on se sent alors tout petit face à cette immensité !


On aimait bien pique-niquer au bord des lacs. L'occasion pour mon frère et moi de se rafraîchir rapidement les pieds, parfois les mollets et les genoux ... jamais plus ! On jouait aussi dans les torrents (glacés). Et ce qu'on préférait ? Qu'on ça grimpait à pic, qu'on était limite en escalade ! Quel pied !

 

A la montagne, il y a moins de marchés nocturnes, alors le soir, on se contentait de faire des jeux de société en famille, on ne veillait pas bien tard, trop fatigués de la marche de la journée. On ne compte même plus le nombre de parties de cartes ou de petits bacs qu'on a pu faire tous les 4 !

 

Ce que j'aimais aussi, c'était visiter les réserves naturelles, les parcs d'animaux ... On a ainsi pu donner à manger à 3 marmottes, observer une petite oursonne "Simone", assister à un spectacle de rapaces ... On visitait aussi des éco-musées, des fabriques artisanales et on mangeait dans des refuges, de la bonne bouffe du terroir !

 

Avec ma mère, on s'amusait aussi à cueillir des fleurs pour construire un herbier à la fin de l'été, histoire de prolonger un peu les souvenirs amassés !

 

Et puis, il y a aussi des moments, sur 2 mois d'été, où on ne part nulle part ... on reste juste à la maison [A suivre, samedi prochain]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ljubi 27/08/2012 16:09


Belle histoire ;-)


Moi aussi je les ai prises comme une punition les premières vacances en chalet en plein mois de juillet...et puis finalement on en a gardé des souvenirs magnifiques. Les premières vacances de
Poupoule ont eu lieu en montagne l'an dernier et honnêtement, avec un p'tit bout, c'est beaucoup plus simple que la plage et son sable qui s'infiltre partout ;-)