Elle partage son lit.

Publié le par Harlequin Girl



C'est officiel, je ne dors plus seule ! Il y a un homme dans mon lit. Un homme qui tous les soirs est là pour me serrer dans ses bras, réchauffer mes petits pieds glacés, me faire des baisers partout dans le cou, sur les joues, sur la bouche et n'importe où ... , caresser mes cheveux, me souhaiter une bonne nuit et de faire de beaux rêves. C'est chouette d'avoir un homme dans son lit, de se réveiller dans la nuit et sentir son souffle chaud dans votre cou, le regarder dormir et sourire aux anges, se blottir contre lui quand vous avez fait un cauchemar, ou encore le réveiller par vos baisers car vous avez envie de lui en cette belle nuit. C'étaient les joies de dormir avec l'homme que vous aimez. Mais il ne faut pas se leurrer, il y a forcément un vice caché, quelque chose qui fait que tout n'est pas si idyllique que ça ! Le vice caché, c'est tout simplement qu'il faut PARTAGER votre grand lit ! Et oui, terminé le temps où vous pouviez vous étaler en plein milieu du lit, bénéficier de tous les oreillers et avoir la couette pour vous toute seule ! Désormais, l'homme se met à son tour au milieu du lit, et vous fait une petite place entre lui et le mur, et parce que vous préférez votre homme chaud à votre mur froid, vous vous blottissez contre l'homme chaud ! Le problème [ dans mon cas ] c'est que vous êtes également claustrophobe et donc le simple fait de vous sentir confinée entre un homme et un mur vous donne des sueurs froides et vous font devenir folles. Terminées également les lecturnes nocturnes en cas d'insomnie parce que désormais, il ne faut pas réveiller et empêcher de dormir l'homme [ même si apparemment même une bombe qui exploserait à 5 mètres de ses oreilles ne le réveillerait même pas ! ] alors en cas d'insomnies, vous êtes condamnées à regarder dormir paisiblement l'homme, ce qui vous donne plus envie de le violer que de vous endormir. Mais il y a pire, imaginez que vous êtes malade [ dans mon cas : gorge en feu, plus de voix, nez bouché, mal de tête, fièvre etc ] et que vous partagez le même lit que votre homme. Pas question de lui cracher dessus en toussant ou en éternuant, de vous racler la gorge à proximité de ses oreilles, ou de vous badigeonner de truc à l'eucalyptus qui pue mais débouche bien les bronches & co car c'est pas très sexy ! Donc au final, vous manquez de vous étouffer en vous retenant de tousser, coincée entre un mur et votre homme, tirant sur la couette qu'il faut désormais partager avec autrui [ et si tu ne te retrouves pas complètement le cul à l'air sans plus aucun bout de couette sur les coups des 5 heures du mat', tu peux estimer avoir gagné la partie pour cette fois ! ], paniquant à l'idée de vous retrouver coincée dans ce lit dans lequel vous ne pouvez plus lire en pleine nuit .... mais comme c'est par amour, vous kiffez et en redemandez tous les soirs ! Il n'y a aucun doute, j'adore partager mon lit <3    [ et ne voyez en cette phrase aucune touche d'ironie ou autre, c'est sincère ! ]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emma 17/03/2009 13:56

a quand des lits beaucoup + grands pour profiter de + d'espace quand on en a envie?? :-)

anne veillac 04/03/2009 10:42

Que de choses à dire sur un lit...

Wam 03/03/2009 20:05

Et pour dormir dans le même lit, pouvoir te tousser tranquille, allumer ta lumière et avoir toute la couverture vous avez pensez au lit superposé ?...

Ok, je m'en vais ^_^

Harlequin Girl 03/03/2009 23:34


c'est une solution en effet, mais je crois que malgré tout, j'aime tellement me coller à lui pendant la nuit que ça efface tous les petits tracas du partage de lit  !!!
Tu peux revenir :P


fanfan 03/03/2009 17:25

c'est le revers de la belle médaille!! mais bon , cela vaut peut-être mieux que d'être seule?
Mais on s'habitue à dormir seule aussi et à partir d'un certain âge, on n'a plus trop envie de passer la nuit a tirer la couette à soi!! et là, il ne reste que les lits jumeaux ... si on n'est pas trop frileuse!! bonne nuit!!

Alyka 03/03/2009 15:10

arf, en effet, tout un mode d'emploi à réadapter pour bien dormir...mais qui n'a d'égal que tout le bonheur de l'avoir à ses cotés (sens propre comme figuré)
Bises