Elle se tape une put*** de remise en question.

Publié le par Harlequin Girl

AVERTISSEMENT A L'EVENTUEL LECTEUR : NE CULPABILISE PAS SI TU NE LIS PAS PLUS DE 3 LIGNES DE CE PETIT BILLET 100% PATHETIQUE DANS LEQUEL JE NE FAIS QUE ME PLAINDRE ET RADOTER CE QUE JE RADOTE DEPUIS PLUSIEURS MESSAGES =)



Et j'en deviens vulgaire. Je suis malade. Il me rend malade. J'ai rarement été dans un état pareil pour un mec. Ou alors si, mais parce que ce dernier me foutait des tartes dans la gueule quand je n'assouvissais pas ses besoins de mec ... Sans commentaire. Là, c'est différent. C'est la maladie de l'amour. Mais quel amour ? J'en ris toute seule, je ris de moi même, je me trouve pathétique à souhaite, comme je l'ai rarement été. Comment ça a commencé ? Tout à l'heure, après les premières larmichettes ... j'avais le coeur qui se serrait complètement. J'ai commencé à me dire qu'il fallait que j'arrête d'aller voir son profil facebook toutes les 10 minutes, et penser à autre chose. L'américain n'a rien arrangé ... et j'ai sombré dans la soirée je pleure, je me mouche, je me morfonds, je pleure parce que je m'aperçois que je suis débile etc ... S'en suis la remise en question bien chiante. Je me tape des "retours en arrière" ou des "flash back" si vous préférez ... J'essaye de comprendre pourquoi ma vie amoureuse est un désastre, mais aussi pourquoi j'intéresse si peu de gens [entendre par là surtout des mecs ... les filles, je m'en fiche un peu en fait], pourquoi je suis si insignifiante, pourquoi des personnes que je connais depuis la 6ème et avec qui j'ai même flirtouillé ne me disent même pas bonjour quand je les croise, ou pire, oublient comment je m'appelle =) Bref, grosse remise en question ... Heureusement, quelques textos échangés avec E* me font rire quand elles me dit que @/%*~# [comprendre ma rivale] est sûrement juste la cousine de Chuck, que tout le monde couche avec son cousin ... Mais bon, ce n'est un secret pour personne, quand la déprime est là, elle reste et s'accroche bien, surtout chez moi. Je continue donc d'épuiser le stock de mouchoirs, en pensant que je ne reverrai pas Chuck avant un moment, à cause de cette put*** de grève [et une nouvelle vulgarité ...] et donc, dans un moment de folie, je mets sa photo en fond d'écran de mon PC ... avant de réaliser que je suis vraiment atteinte et psychopathe sur les bords, surtout quand mon doigt refuse de cliquer sur le bouton de la souris pour changer immédiatement ce fond d'écran et remettre celui des FOB. En parlant FOB, j'écoute depuis que je suis rentrée ma playlist, j'ai retiré tous les albums de Saez, histoire de ne pas avoir envie de me jeter par la fenêtre à l'écoute de Montée là-haut ou J'veux qu'on baise sur ma tombe, et j'enchaîne, dans le désordre, les chansons de 30 seconds to Mars, Aaron, All American Rejects, Artic Monkeys, Cobra Starship, Coldplay, Fall Out Boy, Katy Perry, The Strokes, Oasis, Panic at the Disco, Paramore, Placebo, Snow Patrol, The Academy Is, The Cab, The Fray, The Kooks et autres chanteurs divers dont ... James Blunt et "Ce rêve bleu" de Disney, qui me foutent le cafard et relancent mon besoin de pleurer ... Dans un moment les plus critiques, j'en suis même venue à regretter de ne plus être avec mon tout premier amour [celui qui était méchant ...] avant de m'auto-censurer ce genre de pensées, réalisant que je débloque total et que j'aurai besoin d'un bon psy pour la soirée. C'est surtout quand j'ai attrapé mon portable pour appeler mon autre ex que j'ai compris que j'étais réellement malade et que je devais m'en sortir et vite. Que faire ? Une seule idée me vient en tête : PARTIR. Oui, mais où ? J'ai envie de partir à Paris, retrouver celui qui me fera peut-être oublier Chuck, celui que je n'aime même pas et qui n'a pris de mes nouvelles que 3 semaines après notre dernier rendez-vous, parce que son pote le lui avait suggéré ... Voilà, en gros, j'ai envie d'aller rejoindre une sorte de connard avec qui je me suis amusée pendant les vacances de Noël, parce que j'avais besoin de me prouver que je pouvais être autre chose que cette fille fidèle et amoureuse, qui ne croit qu'au véritable amour ... J'ai besoin de m'éloigner de ma ville, de lui. Je suis tombée amoureuse d'une personne que je connais à peine, qui ne sait rien de moi mais qui arrive à me rendre totalement accro et donc totalement en manque de lui ... Je n'ose pas retourner lui parler, et tous les bons conseils de mes ami(e)s n'y changeront rien, je ne suis pas ce genre de fille qui va parler "pour rien" au mec qui lui fait tourner la tête depuis 4 mois ... Je suis plutôt le genre de fille stupide qui pleure toute une soirée chez elle, et l'écrit ensuite sur son blog, pensant que ça va faire avancer les choses =)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anne veillac 30/01/2009 21:34

Non, ça ne fait pas forcément avancer les choses d"écrire sur un blog, mais écrire tout court, ça peut.
Sûrement un texte qui t'a fait du bien (je te l'espère).
En tout cas, je l'ai lu avec intérêt et pourrais-je dire plaisir ? En quelque sorte, un plaisir parce tes mots sont vivants et disent beaucoup de choses.

Mehdy 29/01/2009 09:19

BIIIIIIP maaaauvaise idée :) Aller directement dans le passé pour essayer d'oublier c'est le meilleur moyen pour se sentir coupable après. Genre: Oh mon Dieu!!! Mais pourquoi j'ai fait ça?!!! Je l'ai trahiiiii!!!!

Bon j'exagère un peu la chose, mais parlant en connaissance de cause je sais c'est pas forcément la chose à faire...Honnêtement, euh, t'as pas l'air plus con qu'une autre, alors te précipite pas dans les bras d'un connard qui n'attend que ça, et bats toi pour choper ton Chuck...