Elle est en Panic.

Publié le par Harlequin Girl



Non, je n'ai pas fait de faute. Panic pour Panic at the Disco. Kezako ? Et bien c'est le nom du groupe dont je parlais il y a quelques temps. Mon groupe de rock préféré. Des fois, j'aurai presque envie de le considérer comme une passion, mais ça fait un peu ... bizarre, non ? Mais ça montre l'ampleur que ce groupe a pris dans ma vie. Comment ça a commencé ? Comme une banale histoire d'amour. Il y a 3 ans dirais-je, mon frère, qui à l'époque écoutait les Fall Out Boy [oui, car maintenant que Mr a son groupe, il trouve les FOB ... dépassés ! C'est bien normal.] m'a parlé de ce groupe. "Panic At The Disco". Au début, j'ai cru que mon frère se mettait à écouter de la musique électronique ... ou du disco quoi ! Mais en bonne grande soeur que je suis, j'avais écouté le seul tube connu de l'époque. Et puis, je dois me confesser, je les ai un peu oublié. Et là, il y a celle qui par la suite deviendra ma Meilleure Amie [ma MA, ma Luronne], qui a commencé petit à petit à me contaminer en me faisant découvrir ce groupe. Quelle drogue. De la dure ! J'ai goûté, j'ai aimé, et je n'ai plus jamais décroché. Au contraire, j'en redemandais toujours, comme une sensation de soif qui ne s'assouvit jamais ! Je voulais leurs albums, voir tous leurs clips, comprendre et apprendre les paroles, et surtout ... surtout je voulais : RYAN ROSS ! Ryan Ross ... celui sans qui les PATD n'existeraient pas puisqu'il est l'un des membres fondateurs du groupe avec son meilleur ami batteur. C'est aussi le parolier du groupe [ouaiiiis, c'est un littéraire comme moi, on est vraiment fait pour être ensemble]. Ah, j'oubliais le petit détail, la cerise sur le gâteau : il est drôlement [oui, y'en a qui sont bizarrement] beau ! Il a eu sa période que certaines mauvaises langues qualifieraient "d'émo" mais je refuse que l'on parle de lui ainsi, il aime juste le maquillage [comme son "grand" frère Pete, des FOB], et puis, leur 1er album avait pour thème le cabaret ... Ainsi, la première personne qui ose me redire qu'il ne sait pas différencier s'il s'agit d'un homme ou une femme, je lui fais bouffer le manche de ma guitare ! Surtout que maintenant, plus aucun doute possible, depuis qu'il est en mode Playmo*, ou Beatles, au choix, il est réellement tout chou, avec ses petites chemises [ringardes?] et ses vestons que j'ai envie de déboutonner et d'envoyer valser à l'autre bout de la pièce dans laquelle nous nous trouverions et dans laquelle nous ferions l'amour avec pour fond sonore toutes les chansons du groupe. Non, je ne m'emballe pas, non, je ne rêve pas, un jour, ça arrivera ! [Interdiction de briser mes rêves, si nous n'avons plus aucun rêve dans la vie, autant crever tout de suite ... je n'ai pas envie de ressembler à tous ces adultes qui ont arrêté de rêver et de croire au Pays Imaginaire]. Pour en revenir plus précisément au sujet de l'article, à savoir les Panic At The Disco, je dirai juste que c'est un excellent groupe de rock, qui est génial sur scène et avec ses fans, qui aime faire des clips ridicules pour Halloween sans avoir peur de se taper la honte ... Il y a donc Ryan, le guitariste [non, ce n'est pas pour lui que j'ai voulu me mettre à la guitare], Brendon, le chanteur et guitariste, un peu hyperactif sur les bords et créant ainsi un énorme contraste avec son pote Ryan, il y a aussi John, le bassiste que je qualifierais de fou, et Spencer, le batteur qui est un peu dans l'ombre. Ah, il y a aussi Zac, le gros garde du corps ... mais ceci est une autre histoire. Je précise juste que cet article n'est pas un article de Wikipédia, mais plus ma vision du groupe, ce que j'aime chez eux, et ce que je retiens de leur univers ... Ce n'est donc ni objectif, ni exhaustif ! J'en reviens donc à mes moutons, ou plutôt mes chanteurs, en vous parlant rapidement de leurs 2 albums. Le 1er est clairement tourné vers le cabaret ... Ce que j'ai aimé, ce sont les titres des chansons à rallonge, et l'histoire que les chansons les unes à la suite des autres racontent ... Il faut voir leur concert pour comprendre de quoi je parle =) Mais en gros il y a le narrateur, et les histoires ... Histoires souvent pas très avantageuses pour les filles ... Des exemples ? : "


Lying Is The Most Fun a Girl Can Have Without Taking Her Clothes " ou encore " And yes, but what a shame, what a shame, the poor groom's bride is a whore " Sympathique, non ? Mais à l'époque, les jeunes gens n'étaient que des adolescents de tout juste 17 ans, et 4 ans plus tard, l'album de la maturation est venu, après que l'amour soit entré dans leur vie ... et le 2ème album est totalement différent ... Si l'on met de côté la toute première chanson digne d'une chanson bien ringarde typiquement américaines, où seule la langue anglaise permet ce genre de chansons ridicules, cet album est fort varié et mélange plusieurs genres ... En plus, mon Ryan a pris un peu son envol et chante même en solo ... Certes, pas aussi divinement bien que Brendon, mais quand même =) Et on a même droit à de belles chansons ... d'amour ... ou presque ! Je tairais également la chanson [et l'unique] écrite par Brendon ... qui parle de ses amis qui sont dans l'espace ... histoire de ne pas lui porter préjudices, mais mon silence veut tout dire *rire* ! Depuis quelques semaines, je n'écoute plus que leur concert live à Chicago ... je suis fan de cet album ! Ainsi, j'ai décidé qu'à partir de maintenant, régulièrement, je vous ferai découvrir leur univers par petite touche et petite dose, soit en publiant quelques paroles de mes chansons préférées, soit en vous faisant écouter une chanson, ou vous montrant une photo ... Bref, vous ne l'avez peut-être pas forcément voulu, mais vous allez en avoir =) PATD.


Ce soir, ce sera un morceau de Do You Know What I'm Seeing ?
I know its sad that I never gave a damn about the weather
and it never gave a damn about me
I know its sad that I never gave a damn about the weather
and it never gave a damn about me
No it never gave a damn about me

I know it's mad but if I go to hell will you come with me or just leave?
I know it's mad but if the world were ending would you kiss me or just leave me?
Just leave me
Et la photo du jour, c'est par
Celui qui trouve qui est Ryan à partir de ma description aura un cadeau xD !

Commenter cet article

Chateign 22/01/2009 09:43

Je ne connais pas du tout... je vais écouter ça pour voir !

Mais sinon tu aimes les amours impossibles, toi, Bullotine ! ;)

Harlequin Girl 22/01/2009 13:03


Voyons Cha, impossible n'est pas français =) Je l'aurai un jour mon Ryan, je l'aurai !


Luronne 22/01/2009 08:18

Tu as oublié de spécifier que Brendon était déjà maqué (oui à moi-même) et que nous allons d'ailleurs toutes les deux prochainement partir pour vivre avec nos chéris à LV (a)
Moi j'ai trouvé B. et gare à celle qui le trouvera beau...(a)

Harlequin Girl 22/01/2009 13:04


Je ne vois pas pourquoi je parlerai autant de Brendon (A), même s'il a sauvé la vie de mon -RR. Pense d'abord à ramener LIC avant de penser à notre déménagement !