Elle se souvient d'Elle.

Publié le par Harlequin Girl



En ce moment, je pense sans cesse à elle. A tel point qu'en une semaine, j'ai parlé d'elle à plusieurs reprises et à plusieurs personnes, leur racontant son histoire, mêlant le rire et les pleurs, mais surtout le rire nerveux. Je ne sais pas pourquoi elle est si présente dans mes pensées en ce moment. Certes, elle me manque énormément, depuis 2 ans et 2 mois, mais pourquoi tout me ramène à elle ? Peut-être parce que fut un temps, on était inséparables ? Peut-être parce que nous ne formions qu'une ? Peut-être parce qu'elle était ma meilleure amie, tout simplement.
Elle, c'était ma meilleure amie, et Elle est morte ... emportée par une overdose, la dose de trop quoi. Oui, elle se droguait, et je m'en fiche, puisque je faisais pareil à l'époque. Oui, elle était une mauvaise fréquentation et je m'en fiche, parce qu'entre elle et moi, c'était fort. C'était à la vie à la mort, sauf qu'elle est morte, et moi pas. Et ça me hante, à tel point que j'en parle même ici. Mais j'ai besoin de parler d'elle. J'ai envie de lui dire à quel point je l'aimais et que je l'aime toujours, malgré qu'elle soit partie, malgré qu'elle n'ait pas compris combien la vie était fragile, malgré qu'elle ne m'ait jamais écoutée. Car oui, c'était ma meilleure amie, et même si elle avait des tonnes de défauts, plus jamais je ne retrouverai une amie comme elle : elle était la fille qui était la plus adorablement détestable. Et ce que je retiendrai d'elle, c'est qu'elle était toujours là, à sa façon. Même morte, elle est là. Je sais que jamais elle ne m'abandonnera, même si paradoxalement, à cause d'elle, j'ai peur que mes amies m'abandonnent ... comme elle. Elle, c'est mon paradoxe. C'est celle que j'aime autant que je hais, celle que j'admire autant que je méprise, celle qui me manque autant qu'elle m'indiffère. Je ne trouverai jamais une meilleure amie comme elle, j'ai trouvé beaucoup mieux qu'elle ... mais elle reste elle, et elle reste dans mon coeur, à tout jamais. Je suis un peu comme la veuve éplorée qui refait sa vie malgré son amour immense pour son défunt époux ... Moi, j'ai refait ma vie, sans elle, et je suis heureuse quand même. Peut-être plus, même.

Publié dans Moi & les autres

Commenter cet article

emma_dans_sa_bulle 18/01/2009 22:00

ton message est très touchant et il permet de ne pas oublier que la vie est très précieuse
bisous

Chateign 18/01/2009 18:27

C'est un bel hommage que tu lui rends là...